LES ÎLES BORROMÉES,L'ÉDEN DU LAC MAJEUR

LES ÎLES BORROMÉES,L'ÉDEN DU LAC MAJEUR

Délicatement posées sur des eaux céruléennes, elles abritent des jardins paradisiaques et des folies architecturales baroques. Un lieu unique qui a charmé les artistes, de Flaubert à Hemingway.

C'est le rêve de pierre et de verdure de l'une des plus anciennes familles princières italiennes : les Borromée. Leur puissance fut telle que l'on parla dès le XVIe siècle d'« État Borroméen » pour se référer à leurs possessions s'étendant sur plus de 1 000 km2 sur les bords du lac Majeur, dans le nord de l'Italie.

À l'horizon, les cimes enneigées des Alpes pennines. Sur ses rives, Stresa, station balnéaire sommeillante qui se repose de l'effervescence connue à la Belle Époque, avec ses nombreux palaces se reflétant dans ses eaux calmes et profondes. Le long de cette frontière lacustre entre le Piémont, la Lombardie et le canton du Tessin s'étale un collier d'une dizaine d'îles. En son centre brillent ses trois plus belles gemmes : Isola Bella, Isola Madre et Isola dei Pescatori. Elles constituent l'archipel Borromée, du nom de la famille princière dont elles sont le fief. Cette lignée remonte au XIVe siècle. Originaires de Rome et de Toscane, ses membres ent ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE